9° Archives Evènements

LE CHANT DES TOURNESOLS

Arles, Goyesque 2019
Despedida du Juan Bautista

Le tournesol oriente nonchalamment sa tête sous le charme du roi soleil. Cette fleur est tellement amoureuse de cet astre qu’elle laisse les rayons teindre sa robe de pétales d’or. Et de cet amour, en son cœur, germent, poussent de petites graines qui vont offrir aux palais, une richesse fluide, onctueuse, suave, couleur de l’ambre claire des mystères de la vie.

Van Gogh a peint « les Tournesols » en Arles. Un siècle et des poussières plus tard, sur le sable des arènes de cette même cité, au milieu de pierres millénaires fouettées par le Mistral, le bouquet de tournesols, en négatif brun clair telle une ombre douce, sur un fond vif jaune citronné, va ensorceler, ce samedi après-midi, les 12 300 spectateurs venus assister à la traditionnelle Goyesque d’ombre et de lumière.

Et quelle Goyesque, mes amis !!!! Tout comme pour la fête de la châtaigne, où l’on vient déguster les bons crus du coin mélangés à la saveur du fruit, la corrida de ce samedi 7 septembre 2019 est un cru exceptionnel, réjouissant les yeux et emplissant les cœurs d’une encyclopédie d’émotions.

Après le « paseíllo » calme et solennel, l’amphithéâtre résonne de l’hymne espagnol puis de l’hymne français. Et en Arles, les spectateurs debout écoutent respectueusement le premier, et chantent le second, faisant onduler dans les gradins une onde empreinte de sérieux et de dignité. Dans cet espace musical, deux peuples qu’unit une même passion, se respectent et se reconnaissent dans les mêmes racines… Dans cet espace musical, ces deux peuples ancrent, dans la terre et dans les pierres, leur appartenance à une même tradition à la fois mystérieuse et rare, écrin d’une mémoire millénaire.

Ensuite, un tonnerre d’applaudissements accueille l’entrée en piste des deux toreros : Enrique Ponce et Juan Bautista.

Le Maestro Juan Bautista ne pouvait toréer toro au nom plus prédestiné, car cette goyesque réunit tout cela. Il l’a réalisée avec talent, émotion, élégance et il dédie la dernière faena au ciel, pensée pour le père…

Le public le réclame aux banderilles… Et il s’habille d’Argent pour partager avec ses banderilleros, un dernier planter « al violin » magnifique de pétulance. « Ingenioso » l’attend. Et avec lui, il exécute ce dernier pas de danse merveilleux, dont l’émotion atteint une intensité profonde grâce à la douceur mystique de l’Ave Maria qui fait frissonner les corps et les coeurs. A cet instant, la Terre et le Ciel communient en un point où l’Or est infini. Quelle alchimie ! Et « Ingenioso » est gracié. Sur les gradins, des larmes de joie, d’émotion sillonnent les visages…Le Colisée résonne des musiques des mains, des instruments de Chicuelo II, des voix des chœurs Escandihado et de la soprano Muriel Tomao. Et puis, puis… un filet de voix lumineux s’élève chantant l’ « Hymne à  l’amour ». Son épouse célèbre l’amour qu’elle lui porte. La despedida  de Juan Bautista est un bouquet de fleurs de vie, de réussite et d’amour !
Enhorabuena Maestro !

Et cet  Hymne qui parle à tous les cœurs réunis, ce samedi, n’est-il pas aussi symboliquement cet amour pour une tradition ancestrale dont nous souhaitons arroser les racines de nos émotions, pour cette terre qui nourrit les Tournesols et dans laquelle l’Argent et l’Or de la corrida trouvent leur berceau ?

Les Maestros Enrique Ponce et Juan Bautista, avec leurs toros respectifs, qui avec pieds, qui avec sabots, ont tracé sur cette terre d’Histoire, des faenas magnifiques, inspirées, enchanteresses, enveloppées de chants, de musiques à faire pleurer les pierres, communiant ainsi avec la gloire émanant des Tournesols. Et la Grande Porte a couronné leur sortie des arènes !

Une conjonction d’artistes passés et présents comme une conjonction d’étoiles !

« Une œuvre est une œuvre d’Art si elle engendre d’autres œuvres d’Art » disait Michel Tournier…

 Alors, cet après-midi-là est une œuvre d’Art…

 Picaflor  -  10 septembre 2019

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

27.03 | 08:49

Thanks

...
28.08 | 17:56

bonjour
ou trouve ton les autres noms de toreros il y a les A et les B mais ou trouver les autres merci

...
01.01 | 11:51

Très belle image pour le changement d'année. Que 2019 nous régale de belles faenas et de bons toros.

...
26.09 | 09:44

Merci de votre apport.

...
Vous aimez cette page